Autour des 2 équinoxes, le soleil éclaire les statues, sauf celle de Ptah,
dieu funéraire, qui reste toujours dans l’ombre.